Utilisation des raccords et manchons sur le cuivre – Fiche Gaz n°28

 Dans Fiches Gaz

Cas général :

L’assemblage des conduites de gaz entre elles est réalisé par brasage capillaire avec des raccords du commerce.

Prescriptions des raccords à sertir :

Les tubes en cuivre doivent être assemblés soit par brasage capillaire («fort» ou «tendre») pour les tubes de diamètre extérieur inférieur ou égal à 54 mm, soit par soudo-brasage pour les tubes de diamètre extérieur supérieur ou égal à 42 mm et inférieur ou égal à 110 mm.

L’utilisation de la brasure tendre (température de fusion du métal d’apport inférieure à 450 °C) n’est autorisée que dans les cas suivants :

  • Pour les installations intérieures des habitations individuelles alimentées à une pression au plus égale à 400 mbar.
  • Pour les installations intérieures des logements collectifs alimentées à une pression au plus égale à 50 mbar.
  • Pour les réparations à l’identique d’assemblages réalisés en brasure tendre.
  • Pour les installations comportant des tiges après compteurs, en aval du robinet supplémentaire installé à proximité immédiate de la pénétration dans le logement (voir NF DTU 61.1 P3).

Les assemblages par brasage capillaire doivent être réalisés exclusivement par raccords conformes à la spécification ATG B 524 ou, dans le cas d’éléments préfabriqués, par emboîture venue d’usine et répondant aux prescriptions correspondantes de la spécification ATG B 600.

 

L’emploi de raccords mécaniques (ou joints) mécaniques ou vissés est toléré :

  • Pour l’assemblage d’une tuyauterie à un accessoire d’utilisation.
  • Lorsqu’un assemblage brasé, soudé ou soudo-brasé ne peut-être correctement exécuté sur place.
canalisation gaz cuivre
canalisation gaz cuivre

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour rechercher